Le pouvoir de l’imagination

Suite à la lecture d’un article paru dans The New England Journal of Medicine (journal scientifique de langue anglaise reconnu), je voulais vous parler de ce que l’on appelle couramment l’effet placébo, et de son implication sur vous, votre corps et vos capacités à modifier le cours de votre vie, mais aussi de votre pratique du yoga.

Lorsque nous travaillons des postures difficiles ou délicates, je vous dis souvent, d’essayer de ne pas travailler en force en vous servant de votre cortex cérébral, mais plutôt de vous servir de votre corps en harmonie avec vos cerveaux. Je m’exprime mal, d’autant que visiblement vous avez du mal à comprendre.

Hé bien je vais ici essayer d’employer d’autres termes, d’être plus précis, et de vous donner un exemple du pouvoir qui est en vous, celui de votre imagination, laquelle est reliée à votre subconscient, et qui, en fait, explique cet effet placébo, lequel n’est qu’un effet du pouvoir de votre imagination.

Qu’est précisément l’effet placébo?. Lorsque l’on teste un médicament dans le monde entier aujourd’hui, sur un groupe de patient que l’on va séparer en deux, une partie va recevoir le médicament et l’autre partie un comprimé neutre. Afin d’assurer la stricte neutralité au niveau du patient, même le médecin ne sait pas qui reçoit l’un et qui reçoit l’autre (son comportement pourrait influer sur le résultat, tellement le pouvoir de l’imagination est puissant).

On s’aperçoit que même dans le groupe qui reçoit le placébo, il existe un effet qui se manifeste à hauteur d’environ 30% des patients (amélioration de l’état général du patient, à divers degrés, en fonction de la pathologie étudiée). Pourquoi? Parce que ces patients ont imaginé avoir reçu le médicament, et que même si ce n’était pas vrai, leur corps à réagi (capacité d’auto-guérison)  Mais ce que l’étude dont je parlais précédemment a montrée, c’est une implication à un autre niveau que celui d’un médicament.

Cet effet à été mis en évidence dans le cadre d’une chirurgie du genou. Pour une partie des patients, la vraie chirurgie a été faite, et dans le second groupe, seule une incision au niveau du genou a été pratiquée, afin de faire croire au patient que la chirurgie avait effectivement été pratiquée, alors que rien n’avais été fait (à l’exception de l’incision, bien sur!!).

Hé bien sur un suivi à deux ans, les personnes qui imaginaient, (croyaient) avoir été opérées, sans que rien n’ai été fait chirurgicalement parlant, avaient eu les même bénéfice en terme de santé, et les mêmes améliorations physiques que les personnes du groupe réellement opéré, simplement parce que l’imagination (j’ai été opéré, donc je vais aller mieux), autrement appelée effet placébo, avait été suffisamment puissante pour donner le même résultat que l’intervention chirurgicale elle même.

Alors quel rapport avec les soins en thérapie manuelle? Beaucoup, car si en plus de leur effet propre, ces traitements sont amplifiés par le pouvoir de l’imagination, alors les résultats sont proprement super.

A méditer.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close